Qu’est-ce que le compostage et comment ça marche ?

qu'est ce que le compostage
Okay Original

Si vous avez toujours voulu savoir comment faire du compost, cet article est fait pour vous ! Nous répondrons aux questions les plus courantes, comme par exemple « qu'est-ce que le compostage ? » et « que dois-je mettre dans mon compost de jardin ? ». Découvrez comment transformer les déchets de cuisine, les déchets de jardin et les produits en papier en engrais naturel et riche en nutriments pour le sol.

Définition du compost

En termes simples, le compostage est le processus de décomposition naturelle des matières organiques, ce qui donne ensuite une matière riche en nutriments qui alimente le sol.

Quel est l’impact du compostage sur la planète ?

Nous connaissons maintenant la définition du compost mais quel est l’impact du compostage sur l’environnement ? ConsoGlobe décrit les différents avantages du compost : diminuer la pollution, aider les sols à se régénérer et réduire la quantité de produits chimiques utilisés pour les cultiver. Voyons cela en détail.

Premièrement, faire du compost aide à garder la matière végétale dans son élément. Lorsqu'elle est jetée à la poubelle, elle la remplit inutilement et crée encore plus de pollution. Effectivement, les matières végétales ne se décomposent pas efficacement dans un environnement sans air et produisent du méthane, un gaz à effet de serre qui contribue négativement au changement climatique.

Deuxièmement, le compost nourrit et améliore le sol, l'aidant à retenir l'humidité. Cela permet aux légumes et aux plantes de mieux pousser et de résister à différentes maladies.

Troisièmement, le compost d’un jardin peut être utilisé sur les terres cultivées à la place d’engrais chimiques. Cela réduit la pollution de l'eau et autres problèmes environnementaux causés par les engrais chimiques.

Ce que vous pouvez ajouter au compost

Maintenant que nous connaissons la définition du compost et que nous avons parcouru ses avantages, commençons par découvrir ce qui peut et ne peut pas être composté, car il faut un mélange égal de matière « verte » et « brune » pour faire du compost.

La matière verte (riche en azote) comprend :

  • Gazon coupé
  • Morceaux de fruits et pelures de légumes (à l'exclusion des oignons et des écorces d'agrumes)
  • Marc de café et feuilles de thé
  • Fleurs coupées
  • Mauvaises herbes annuelles (avant qu’elles fassent des graines)
  • Branches / tontes souples

La matière brune (riche en carbone) comprend :

  • Copeaux / sciure de bois (à l'exclusion du bois traité)
  • Taille / tontes dures déchiquetées
  • Feuilles mortes
  • Tiges de plantes
  • Paille
  • Sacs en papier déchiquetés
  • Journaux
  • Papier froissé (sauf le papier glacé et enduit)
  • Carton déchiré

Ce que vous ne devriez pas ajouter au compost

Gardez les déchets suivants hors de votre tas de compost :

  • Nourriture cuisinée
  • Produits laitiers
  • Poisson
  • Viande
  • Litière pour chats
  • Plantes malades
  • Mauvaises herbes vivaces
  • Cendre de charbon

Comment faire du compost ?

Maintenant que vous avez toutes les infos en main, passant à la pratique ! Voici un guide qui vous explique étape par étape comment faire du compost :

  1. Mélangez la matière « verte » (douce et riche en azote) et la matière « brune » (sèche et riche en carbone) de manière égale.
  2. Placez plus de matière ligneuse au fond (pour faciliter la circulation de l'air), suivie de couches de matériaux différents, jusqu'à une profondeur d'au moins 30 cm. Évitez d'avoir un matériau dominant. Remplissez le bac à compost autant que vous le pouvez.
  3. Continuez à remplir jusqu'à ce que le bac soit plein.
  4. Le tas commencera à chauffer et à se décomposer.
  5. Après deux semaines, lorsque le tas commence à refroidir, mélangez soigneusement son contenu en le tournant avec une fourche. S'il est sec, ajoutez de l'eau.
  6. Tournez régulièrement (au moins tous les mois) pour l'aérer.
  7. Le compost sera prêt lorsque le tas aura une odeur boisée et terreuse, une couleur brun foncé, une texture friable comme le sol et environ la moitié de sa taille d'origine. Cela peut aller vite, entre deux et quatre mois s’il fait chaud, mais cela peut aussi prendre jusqu'à un an ou plus.

Comment fonctionne le compostage ?

Les micro-organismes s’activent parmi toute cette matière végétale et la transforment en compost.

Les tas de compost ont besoin du niveau adéquat d'air, de lumière, de température et d'eau pour que les bactéries et les champignons se propagent. Ils doivent être placés dans un endroit ombragé, maintenus humides par temps sec et retournés régulièrement pour les aérer.

De bons bacs à compost permettent de retenir l'humidité et la chaleur, de le protéger de la pluie, tout en laissant rentrer l'air et facilitant le drainage.

Comment Okay s'engage à aider l’environnement ?

Chez Okay, nous nous efforçons de réduire notre impact environnemental en nous engageant à trouver des alternatives durables dans les domaines clés de notre activité et en développant des produits, des emballages et des modes de production et de livraison innovants. Par exemple, nos essuie-tout de cuisine conviennent au compostage industriel.

Avec toutes ces informations, vous savez désormais qu'est-ce que le compostage, ce qu’il apporte à la planète et comment vous pouvez faire votre propre compost dans votre jardin.


Avez-vous trouvé cet article utile ?Merci pour votre avis !
ou